L’équipe du Dr Escudier, oncologue à l’hôpital Gustave Roussy (Villejuif), a présenté le fruit de sa collaboration avec celle du Dr Rini à la Cleveland Clinic (Ohio, États-Unis) lors du Congrès de l’American Society of Clinical Oncology (Asco), (USA). Ils ont mis au point le premier test permettant de prévoir le risque de rechute du cancer du rein. Baptisé 16gene Recurrence Score® , “Il s’agit d’une combinaison de seize gènes, onze étant impliqués par exemple dans l’inflammation et la vascularisation et cinq autres étant dits de référence”, explique le Dr Escudier. Il permettra de prédire les patients susceptibles de faire une rechute dans les cinq ans et ainsi “identifier les patients qui pourraient tirer un bénéfice d’un traitement adjuvant”, détaille le Dr Escudier. Cet outil de pronostic est une grande première dans cette pathologie.