À l’occasion de la 13ème Journée Urorisq OA-AFU, le Pr Franck Bruyère, lors d’une section interactive, a proposé un point sur les recommandations de bonnes pratiques cliniques touchant aux infections sur matériel endo-urétéral et notamment à leur diagnostic. Ainsi, suite à un accord d’expert, il est recommandé d’évoquer une infection urinaire sur matériel endo-urétéral devant l’apparition ou l’aggravation de :

  • Symptômes du bas appareil urinaire, notamment de la phase de remplissage (pollakiurie, brûlures mictionnelles, douleur hypogastrique) : ces symptômes étant fréquents en dehors de toute infection urinaire.
  • Douleur ou gêne de la fosse lombaire
  • Signes généraux : fièvre, hypothermie, hypotension et/ou altération de l’état général.

Par ailleurs, chez la personne âgée, chutes, dépendance aigüe, altération de l’état général, décompensation d’organes, aggravation d’une incontinence urinaire peuvent être attribuées à une infection urinaire (accord d’experts).

Pour en savoir plus : www.urofrance.org